L’élégance au pouvoir. Les nécessaires de toilette princiers et l’orfèvrerie strasbourgeoise

©PBastian

Les Vendredis du Musée

Par Ph. Bastian, maître en histoire de l’art, spécialisé en orfèvrerie d’argent et d’étain.

La garniture de toilette n’apparaît pas soudainement dans l’intimité des hommes et des femmes. Elle connaît un lent processus au sein de l’élite royale et princière. La première description d’une toilette complète remonte à 1666 après le décès d’Anne d’Autriche : un miroir et dix-sept pièces sont contenues dans un étui en cuir. Cette panoplie fait l’objet de la plus grande attention de la part des orfèvres. À Strasbourg, à mi-chemin entre Paris et Augsbourg, l’ancienne communauté des Silberabeiter, est sollicitée par les princes et ducs européens pour sa maîtrise et son efficience. Les accessoires « dont on a absolument besoin » pour s’apprêter se parent alors de dorures, ciselures et d’armoiries afin de répondre au mieux à cette recherche d’ostentation.

Réservation au 03.83.76.04.75. Tous les jours, sauf mardi, de 10h à 12h et de 14h à 18h.

Date prog: 
Friday, June 4, 2021 - 18:00
Type d'event: 
Conférence